Armée du Salut

Mal nourri, désorienté et apeuré, il est accueilli et redirigé vers une maison sûre pour victimes de la traite d’êtres humains. Il finit par s’échapper et prend le train pour Londres où la police des transports l’oriente vers une unité pour sans-abri de l’Armée du Salut. Après l’évaluation de sa situation et le recueil d’informations sensibles, notre homme commence à récupérer physiquement et peut penser à son avenir. Les autorités locales l’aident à trouver un appartement autonome. Depuis, Albert a repris sa place dans la société et passe maintenant sa retraite à faire du bénévolat dans un magasin associatif. La pratique du « coucou », une autre forme d’exploitation Le « coucou » est une autre pratique d’exploitation en pleine expansion. Le terme « coucou » fait référence à l’oiseau qui occupe le nid d’autres oiseaux. Un malfrat gagne la confiance d’un locataire vulnérable et accapare son logement et en y installant ses activités. Des personnes âgées vivant seules, sans soutien familial et sans amis, souffrant d’isolement et de solitude, sont des proies faciles pour toutes sortes de trafiquants qui en tirent grand profit. Un homme âgé et solitaire a été ainsi victime de « coucous » après avoir emménagé dans sa nouvelle maison : « De soi-disant amis de mes amis sont venus, de plus en plus nombreux. Ils ont commencé à consommer de l’héroïne chez moi... Certains m’ont menacé et ont commencé à voler mes affaires. L’un d’eux s’est imposé et faisait ce qu’il voulait. Il m’a agressé violemment quand j’ai refusé de me plier à ses exigences. En me réveillant à l’hôpital, le médecin m’a dit que j’avais fait une violente overdose d’héroïne alors que je n’en prenais jamais. Quand j’ai voulu rentrer chez moi, toutes les serrures avaient été changées » . Cet homme a pu être relogé grâce à un accompagnement social. Bien que ce cas remonte à plusieurs années, ces pratiques sont actuellement un phénomène croissant dans plusieurs pays d’Europe. Il est donc nécessaire de mener plus d’investigations afin de réduire l’exploitation des personnes âgées les plus vulnérables. L’Armée du Salut est engagée dans un programme de lutte contre la traite des êtres humains dans de nombreux pays d’Europe, et reste très vigilante au sujet de la situation particulière des personnes âgées. Major Ruth Stannett Justice sociale 9

RkJQdWJsaXNoZXIy NTk2MzA=